Paroisse Saint-Augustin en nord-clunisois

Ameugny, Bissy, Blanot, Bonnay, Bray, Chapaize, Chissey, Cormatin, Cortambert, Cortevaix, Donzy, Flagy, Lournand, Malay-Ougy, Massilly, Taizé.

Dimanche 5 avril 2020
Dimanche de la Passion

En application des mesures sanitaire Covid-19, pas de messe public jusqu'à nouvelle ordre


Message de soutien n° 4

En ce lundi de cette Semaine Sainte, l’Evangile commence par ces mots : « Six jours avant la Pâque… » Nous y sommes. Et déjà le texte nous parle de repas dans l’amitié avec la présence du Seigneur, de mort et d’ensevelissement et de « réveillé d’entre les morts »… Tout ce que nous sommes invités à vivre tout au long de cette semaine est déjà présent. L’Evangile précise «  la maison fut remplie de l’odeur du parfum », un parfum très pur et de grande valeur. Oui, c’est l’Eglise toute entière qui est remplie du parfum du Christ, Seigneur, lui qui est venu donner sa vie, qui est mort et ressuscité.
Nous vivons cette Semaine Sainte d’une façon toute particulière cette année. C’est dans notre propre maison que ce « parfum très pur » rayonne… mais il est aussi présent dans les lieux d’épreuve, de maladie ou d’inquiétude. Il passe toutes les frontières.
° Nous continuons d’être témoins de très nombreuses initiatives qui se prennent dans nos paroisses. Elles ne sont pas forcément connues, elles ont parfois du mal à se communiquer. Mais elles disent bien la vitalité de la foi et de l’espérance de chacun. Ici les appels entre membres d’une même équipe, d’un même groupe permettent de se soutenir. Ailleurs, les enfants du KT font des dessins pour les EHPAD, ou les jeunes de l’aumônerie se sont donné un rendez-vous Whatsapp. Ici une rencontre en visioconférence, ici une rencontre téléphonique pour un partage autour de l’évangile du jour, ailleurs des appels téléphoniques réguliers permettent de prendre des nouvelles de ses voisins ou des amis. Sans oublier tout ce qui se vit en famille avec des gestes ou des temps de prière. Il nous faudra partager plus tard cette grande richesse et cette inventivité.
° Nous ne pourrons pas nous retrouver pour vivre les différentes célébrations de cette Semaine, mais chacun est bien présent. Les prêtres célèbrent, chez eux, en privé, mais ils savent qu’ils sont unis à toute l’Eglise.
° Rappelons que notre évêque a donné quelques repères pour vivre cette Semaine : on peut les retrouver sur le site http://autun.catholique.fr/.
° Nous continuerons d’alimenter régulièrement les sites des paroisses avec des textes, des prières ou des aides pour vivre ces Jours Saints.
° Et les œufs ? Traditionnellement, les paroisses vendent des œufs en chocolat dans le temps de Pâques, au profit des paroisses. Ils sont appréciés et attendus. Nous les avons bien reçus, ils sont prêts mais vous comprenez bien que nous ne pouvons rien faire pour le moment... Ils sont donc au frais. Nous les vendrons lorsque les temps seront meilleurs et les œufs seront toujours... bons,  même en dehors du temps de Pâques.
René Aucourt
«  Dieu, le Père de toute miséricorde, nous a donné dans la passion de son Fils la plus belle preuve de son amour : qu’il nous aide maintenant à découvrir, à son service et celui de nos frères, jusqu’où va le don de sa grâce… Après l’avoir suivi dans les épreuves, puissions-nous entrer avec lui dans sa gloire de ressuscité. »

Dimanche des Rameaux et de la Passion

Souvent ce dimanche est résumé par les mots de « Rameaux » mais la formulation exacte et complète est « Dimanche des Rameaux et de la Passion ». Deux « évènements » sont ainsi fêtés et vécus dans la liturgie.
D’un côté les Rameaux, c’est-à-dire « l’entrée messianique du Seigneur à Jérusalem. » Jésus est ainsi reconnu et acclamé comme le Messie, comme celui qui est attendu, celui qui vient au nom du Seigneur pour sauver, pour apporter la vie, la paix, la joie, la force… Jésus est le vrai Messie, il entre solennellement à Jérusalem. Voici que Dieu fait son entrée solennelle au milieu de son peuple, il est reconnu et acclamé.
Tout de suite après, commence la lecture de la Passion, celle de Saint Matthieu cette année. Ce Jésus, ce Messie, acclamé et reconnu va être arrêté, jugé, accusé faussement, condamné et maudit. Les voix vont cette fois se lever pour dire « A mort ».Il va être mis à mort comme un condamné à mort de droit commun. Mais, à la fin, dans la bouche des grands prêtres et des pharisiens des mots étonnants commencent de sortir… le mot de résurrection est prononcé.
Nous vivons ces deux évènements d’une façon toute particulière cette année. Ils prennent une dimension bien réelle. Notre actualité est marquée par l’inquiétude, la peur, et la dure réalité de la mort nous entoure… la longue liste des chiffres donnés chaque soir en est le signe. Jésus est venu au milieu de nous pour vivre notre humanité jusque dans le tragique de la mort. Il a même crié d’une voix forte : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Jésus vient aujourd’hui encore partager nos épreuves, nos craintes, nos peurs, nos cris et nos deuils.
Mais nous osons croire aussi fortement que Jésus a été plus fort que la mort, il a vaincu la mort. Il est vivant et ressuscité. Et cela n’est pas une belle idée pour nous endormir, ou faire passer le temps un peu plus vite. Non, nous croyons qu’il est vivant, c’est-à-dire présent. Une présence qui est source d’espérance, une présence comme la lumière que l’on aperçoit dans la maison du voisin lorsque la nuit tombe. Oui, une présence qui vient apporter chaleur, réconfort. Une présence qui vient promettre un monde nouveau. Oui ce Royaume promis est commencé. Jésus est vraiment ce Messie que nous attendons. « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux. » Acclamons-le et accueillons-le aujourd’hui.


Homélie du père René Aucourt


ANNONCES :

A l'approche de la Semaine-Sainte, notre évêque publie ce communiqué pour nous inviter concrètement à vivre cette Semaine "depuis chez soi "

Pour ce dimanche des Rameaux, il est toujours possible de suivre la messe avec notre évêque à 9h sur le site du diocèse, ou bien sur France 2 : le Jour du Seigneur à 10h40 (ou sur KTO, ou sur d'autres sites...ou à la radio RCF, France Culture etc...) Sachez que la messe sera évidemment célébrée en privé par les prêtres sur Cluny et comme le suggère notre évêque : en lien avec ces célébrations, "A la maison,chacun se munit d’un rameau, quelqu’un porte une croix ou un crucifix...chacun fait sur soi le signe de la croix..." et les rameaux seront ainsi bénis. Nous vivrons ensemble, à distance, mais avec le même cœur, l'acclamation du Christ "pour que nous portions en lui des fruits qui te rendent gloire, conne-nous de vivre comme lui en faisant le bien."
René Aucourt

Cette semaine :

Le Père Elysée n'a pas pu rentré en France. Il est confiné dans son pays. Il nous a fait parvenir cette prière écrite par la conférence des évêques de Centre Afrique pour qu'elle soit aussi notre prière

Message de soutien n° 3

Nous entrons dans cette troisième semaine de confinement. Après l’inédit de la situation, nous vivons le temps de la patience et de la fidélité. Le producteur du Jour du Seigneur, le dominicain Thierry Hubert, nous invitait à « nous supporter les ,uns les autres » dans tous les sens du mot. Vivre ensemble et s’accepter avec toutes nos pauvretés et nos limites, mais aussi se supporter en se portant les uns les autres, en vivant la réelle solidarité. N’est-ce pas un bon programme pour toute cette semaine.

Nous sommes toujours admiratifs de voir les « inventions » qui se vivent pour être, rester ou créer des liens entre nous, et tout spécialement avec les personnes seules ou en difficulté. Bravo et continuons.

 Notre merci et notre prière continue d’accompagner tout spécialement ceux et celles qui sont dans l’épreuve de la maladie ou qui restent fidèlement au service comme le personnel soignant ou ceux qui assurent l’indispensable pour notre vie

Nous ne pouvons pas nous retrouver pour vivre l’eucharistie, mais chacun est bien présent dans ces messes que les prêtres célèbrent, chez eux. Découvrons ou re-découvrons la présence réelle du Christ dans sa Parole que nous pouvons recevoir chaque jour.

Nous continuerons d’alimenter régulièrement les sites des paroisses avec des textes, des prières ou des aides pour entrer dans la Parole de Dieu ou pour vivre un temps fort avec des enfants.

N’oubliez pas d’aller voir aussi le site de notre diocèse où notre évêque donne aussi régulièrement des messages ainsi que des services comme la catéchèse ou les aumôneries scolaires (http://autun.catholique.fr/)

Bonne semaine

René Aucourt

« Seigneur, bénis le monde, donne la santé aux corps et le réconfort aux cœurs. Tu nous demandes de ne pas avoir peur. Mais notre foi est faible et nous sommes craintifs. Mais toi, Seigneur, ne nous laisse pas à la merci de la tempête. Redis encore : « N’ayez pas peur » (Mt 28, 5). Et nous, avec Pierre, “nous nous déchargeons sur toi de tous nos soucis, car tu prends soin de nous” (cf. 1P 5, 7). » Pape François, sur la place Saint Pierre, le 27 mars dernier

 Mgr Rivière : « Le Christ porte en lui nos souffrances »

Proposition pour le Carême :

Pour ceux qui le désirent, nous proposons une démarche pénitentielle

par étapes:

  1. Participer au Mercredi des Cendres (18h30 à Ameugny)

  2. Faire une démarche personnelle de confession (sacrement de pénitence, de réconciliation) au cours du Carême

  3. A la fin du Carême, participer à une célébration communautaire de pénitence en action de grâce.


***********

Peuple de baptisés soutiens ton Eglise !
«Je sais pouvoir compter sur votre précieux soutien et je vous en remercie du fond du cœur. »
Mgr Benoît Rivière, évêque d’Autun

Des enveloppes et des tracts sont à votre disposition, dans les églises,
pour recevoir votre participation.

PARTICIPEZ AU DENIER DE L’EGLISE !

Plus d'horaires sur "Messe-info" Eglise-info

A télécharger :

La feuille de messe du dimanche, 


Dernière mise à jour : vendredi 3 avril 2020